Print
Histoire coquine :

tant trs fusionnelle avec Magda ma marraine et son mari Kart, qu'ils m'invitent chaque anne passer les vacances dans leur mas. Moi j'ai toujours flash sur ma marraine, elle m'attire comme un aimant.
Le jour arrive enfin, je saute dans ma petite voiture et aprs de nombreuses escales, j'arrive enfin au mas.


C'est Magda qui m'accueille, les retrouvailles sont chaleureuses, les baisers nombreux. Karl lui s'affaire au barbecue, il sait que j'adore a, c'est spcialement pour moi qu'il le fait. Il me voit, il laisse tomber les ustensiles et se lance sur moi il m'enlace si fort que je manque d'touffer. Ses baisers couvrent tout mon visage mes lvres ne sont pas pargnes. Enfin, il me libre.


Magda me montre la chambre qu'elle a spcialement prpare pour moi, pendant que j'tale mes affaires sur le lit elle me dit :

Ma chrie, pendant que tu prends ta douche, je vais ranger tes affaires dans l'armoire !

Sur le cours espace qui spare la chambre de la salle de bain, je sme mes vtements. J'entre dans la douche et enduit de gel douche, mon corps pas encore brunit par le soleil. Je me frictionne en profitant du merveilleux moment que je passe sous l'eau.

Magda ramasse ce que j'ai sem, elle entre dans la salle d'eau et m'observe travers la paroi de verre de la douche. Soudainement, elle retire sa blouse et entre dans la douche. Je suis surprise, mais heureuse, je la regarde en souriant. Elle s'enduit le corps de gel et se frotte nergiquement en me tournant le dos. J'enfile un gant de toilette, l'enduit de gel et commence lui frotter le dos. Je descends sur ses fesses et passe le gant dans la raie. Elle sursaute, je passe plusieurs fois sur son anus qui frmit, puis ma main gante passe entre ses cuisses et se plaque contre son triangle soyeux. Je fais vicieusement quelques allers et retours sur sa fente.

Magda gne, fait brusquement volte face, elle se rince abondamment sans me regarder, est sort de la douche pour s'essuyer. Je l'imite. Elle ramasse les vtements qui trainent sur le sol et sans mettre de culotte et de soutien-gorge, elle enfile sa blouse, elle s'assoie sur le bord du lit. Elle est perturbe par mes gestes oss.


J'entre dans la chambre mon tour, elle n'ose me regarder. J'enfile une culotte et une jupe ultra courte, je passe un top qui s'arrte sous mes seins et les met en valeur. Je m'assieds ct d'elle. Je la dvisage, elle baisse les yeux. Je lui prends doucement la main et lui donne de nombreux baiser dans la paume, elle tressaille. Je porte sa main mes lvres et lui gobe deux doigts, que doucement je suce en la regardant, sa main est tremblante. Elle rougit et honteuse se lve, elle redescend l'escalier. Un peu due, je la suis.

Karl a deja dresser la table sous l'ombre d'un arbre. En nous voyant, il dit en riant :


- Alors mes desses vous en avez mis un temps, vous avez fait l'amour l-haut !

Je lui rplique ironiquement :

- Je ne crois pas que Magda soit d'accord pour cela !

Elle me fusille du regard en fronant les sourcils. Nous prenons place, le ros bien frais est un rgal, Karl ne s'en prive pas. C'est en souriant qu'il dit :

- Profitez de la vie mes chries, elle est si courte !

Il nous serre plusieurs fois du ros, Magda et moi sommes vite grises. Le repas se termine, Karl un peu gris, s'affale sur un transat et pique un somme. Magda s'tend sur une serviette et de demande de faire de mme. Je suis trs prs d'elle, nous nous regardons, nous souffles chauds se mlent, nous parlons de chose et autre sans trop d'intrt.


Je pose ma main sur sa taille, elle ne ragit pas, je tente d'introduire ma main entre deux boutons. Magda me retire la main et dit :

- Valriane ma chrie, tu vas dchirer ma blouse !

Sans scrupules, je dgrafe plusieurs boutons de sa blouse et introduit ma main par l'ouverture. Je lui caresse l'estomac puis ma main monte sur son torse, elle bute contre les seins que je palpe doucement, ensuite je taquine les bouts avec mes doigts. Magda pousse de nombreux soupirs. Je retire ma main et dboutonne entirement la blouse, elle ne m'en empche pas. J'carte les deux pans et admire son corps superbe. Je masse un court instant ses obus bien fermes et saisit entre mes doigts les mamelons. Je les roule doucement entre mes pouces et mes index. Rapidement les mamelons se dressent narquois au centre des aroles brunes. Je les agace, les bouts triples de volumes rapidement. Ma marraine commence geindre de plaisir, sa respiration s'acclre.


Je pose ma bouche sur un tton et le suce voracement, les gmissements de Magda augmentent en intensits, elle agite doucement son bassin. Ses bouts larges et pais deviennent sensibles, chaque succion dessus Magda grogne comme un fauve. Ma main descend sur son ventre plat, fait plusieurs cercles sur sa peau bronze. Doucement, j'atteins la fourche de ses cuisses. Mcaniquement Magda ouvre les jambes ma main glisse sur sa toison plusieurs fois. La coquine se cambre pour me faciliter L'accs l'antre sacr.


suivre.

Article sponsorisé par Tatiana

 

plan cul rencontres afterwork sexfriends partouze

 Une entrée offerte au prochain afterwork sexfriends ici

 

: Tweeter